Soins infirmiers

  • cstj_carrousel_soinsInfirmiers

Partager cette page à un(e) ami(e)

Votre courriel : * 
Courriel du destinataire : * 
Nom du destinataire : * 
Commentaire (facultatif)

Infos admission

CONDITIONS D’ADMISSION : 
DES ou DEP
STE ou SE 4e
CHIMIE 5e*
* Les étudiants n’ayant pas complété le cours de chimie de 5e secondaire sont admissibles. Toutefois, ces derniers devront intégrer et réussir les deux cours «Chimie d’appoint pour soins infirmiers» dans le cadre de leur première année au collégial, en remplacement des cours complémentaires.

ADMISSION : Automne et hiver

 

NOUVELLE GRILLE DE COURS DÈS L’AUTOMNE 2015
Soins infirmiers | 180.A0

 

Haut de la page

Notre programme

L’exercice infirmier consiste à évaluer l’état de santé d’une personne, à déterminer et à assurer la réalisation du plan de soins et de traitements infirmiers, à prodiguer les soins infirmiers et les traitements infirmiers et médicaux dans le but de maintenir la santé, de la rétablir et de prévenir la maladie ainsi qu’à fournir les soins palliatifs. C’est une profession dans laquelle il faut faire preuve de respect, d’écoute active et d’empathie, et qui propose une variété et une intensité de possibilités.

Haut de la page

Pourquoi choisir le CSTJ

  • Nouvelle grille de cours dès l’automne 2015.
    Stage d’initiation dès la 1ère session; Changement de modèle conceptuel: Modèle McGill; Biologie répartie sur 4 sessions – présence des 2 compétences (vision intégrée du corps humain et désordre immunologie) dans chacun des cours; Redistribution des heures de médecine-chirurgie; Stages de médecine-chirurgie sur 4 sessions; Stage d’intégration en 6ième session qui permet de préparer davantage les finissants aux réalités du marché du travail; Épreuve synthèse de programme jumelée avec le bloc intégration.

  • Des mannequins intelligents (haute fidélité).
    Trois mannequins haute fidélité simulant des symptômes et différents scénarios (par exemple, un arrêt cardiaque) permettant aux futurs finissants de s’exercer et de mettre en pratique leurs compétences avant de s’exécuter sur des patients. 

  • Des installations modernes et de pointe.
    Huit laboratoires munis d’équipements spécialisés selon les différents secteurs d’intervention en soins infirmiers. Utilisation de la plateforme Moodle, un portail informatique permettant aux étudiants d’accéder à leurs outils d’apprentissage en tout temps ainsi qu’à une base de données informatisée pour les suivis d’évaluation en stage.

  • Préparation à l’examen de l’OIIQ
    Toutes les évaluations prévues pendant la formation sont élaborées à partir de l’examen professionnel de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec (OIIQ), et ce, dans le but d’en favoriser le succès (pour obtenir le droit de pratique, la réussite de cet examen est obligatoire).

  • Des stages dans les domaines d’exercice suivants :
    • Médecine et chirurgie
    • Périnatalité
    • Pédiatrie
    • Psychiatrie
    • Gériatrie
    • Services ambulatoires
    • Promotion et prévention dans la communauté
Haut de la page

Perspectives d’emploi

Depuis quelques années, le marché de l’emploi connaît une importante pénurie d’infirmiers et d’infirmières. La majorité de ces derniers travaillent principalement dans les centres hospitaliers de courte durée, à l’intérieur d’unités de médecine et de chirurgie générale ou spécialisée. Selon les besoins en emploi, ils peuvent être affectés à des unités de soins psychiatriques, de soins pédiatriques, obstétricaux, de soins prolongés et de soins d’urgence.

Les autres perspectives d’emploi sont variées : travail en région éloignée, en pays étranger ou pour des organismes humanitaires, évaluation pour les compagnies d’assurance, travail pour des centres de recherche ou des compagnies pharmaceutiques, etc.

Il est à noter qu’un examen de qualification de l’Ordre des infirmières et infirmiers du Québec doit être réussi afin de se voir accorder le permis d’exercice obligatoire.

Haut de la page

Et après?

Pour ceux qui souhaitent se spécialiser à l’université…

  • Le DEC-BAC ici même à Saint-Jérôme!
    Au terme des trois ans de formation technique peuvent se greffer deux années supplémentaires conduisant à l’obtention d’un baccalauréat en sciences infirmières. Ce parcours en continu appelé DEC-BAC est offert à Saint-Jérôme, en partenariat avec l’Université du Québec en Outaouais. Une année d’études universitaires est ainsi retranchée du cheminement habituel, ce qui permet d’obtenir les deux diplômes en 5 ans. Cette possibilité peut également être proposée par d’autres universités.

Haut de la page

Galerie photos

Haut de la page